Olivier Thébaud. Tous droits réservés. 2021

    CARNETS

    L’instant photographique devient une coupe dans le processus de transformation permanente.
    C’est la vie qui provoque les rêves et invite à l’art, à ce que nous percevons, notre langage, nos actions. C’est bien la vie qui produit ces images, ce vécu, l’essentiel. Bien plus que le sens de l’art dont il faut se méfier, faire des écarts, garder une distance, se méfier, résister.
    Olivier Thébaud
     

    CARNETS

    L’instant photographique devient une coupe dans le processus de transformation permanente.

    RÉGÉNÉRATION

    Ces images sont tout autant une façon d’exposer la nature, qu’une façon de m’exposer à la nature, comme à celle qui me constitue.
    Ce ne sont donc pas des traces d’un paysage idéal, mais des impressions inexactes d’une nature.
    Il faut être avec le terrain, se positionner du point de vue physique et non pas décoratif du paysage.

    PERSPECTIVE

    « Il y a des lieux sans pays et des histoires sans chronologie :
    Des univers, des planètes, des continents, des cités dont il serait impossible de relever la trace sur une carte ou au plus profond d’un ciel, tout simplement parce qu’ils n’appartiennent à aucun espace… »

    DECONSTRUCTION

    Déconstruire n’est-ce pas mettre en évidence au travers du cadre photographique, pour arrêter le regard intuitivement sur des paysages intermédiaires ?

    HISTOIRES

    La Nature comme sujet

    HISTOIRES

    Prétendre détenir un sujet, c’est un peu dire « je sais » avant d’avoir commencer, c’est réduire son accès au monde.
    Prétendre détenir un sujet, c’est un peu dire « je sais » avant d’avoir commencer, c’est réduire son accès au monde.

    MAGIC LIFE

    MEMOIRS

    L’ECHEC DU POÈME

    ENRACINÉ

    JUST

    DOMINOS

    DOMINOS

    Instagram
    Les photos sont des dominos
    Tombent comme des dominos
    Instagram
    Les photos sont des dominos
    Tombent comme des dominos